Pratiques de coopération et culture sensible

CORPI

Mis à jour : nov. 19

Le CORPI est un outil mnémotechnique qui permet de poser le cadre de base d'une réunion.

Il permet de donner à un groupe le périmètre pour lequel il est rassemblé et il travaille.


L'outil

C comme Contexte

Il s'agit là d'expliciter simplement* ce qui a mené à cette réunion :

  • Historique

  • Problématique

  • Demande

  • Besoin

  • ...

Même si tout le monde en a une idée, il est important de se le redire en ouverture, au même moment, au même endroit.


*simplement = en 2 minutes :)

O comme Objectifs

Ici, il s'agit d'énoncer pour quel travail le groupe est mobilisé :

  • une intention générale

  • 3 objectifs concrets maximum

Par exemple : Pendant ce séminaire, notre intention générale sera de prendre soin notre équipe et de nos relations après cette période de confinement. Nous avons 3 objectifs concrets : > Prendre le temps d'échanger sur le sujet de la gestion des tensions et de la communication > Expérimenter des outils d'intelligence collective nouveaux > Repartir avec des actions concrètes à mener

R comme Rôle

Il est important de repositionner le rôle de chacun.e et ses redevabilités durant la réunion.


Rôles types:

  • Animateur.trice : guide et cadre la réunion et s'assure que les objectifs seront tenus

  • Gardien.ne du temps : garantit les timings et de la répartition de la parole

  • Scribe : rédige en temps réel le compte-rendu ou les paperboard

  • Participant.e.s : contribuent, c'est-à-dire expriment leurs idées ou leurs objections de manière constructive.

Même si cette étape parait évidente, il est toujours bon de rappeler à chacun.e ce que l'on attend de lui.elle.

P comme Planning

Ici, il s'agit de prendre le temps d'annoncer le déroulé de la réunion :

  • Ordre du jour

  • Séquences de formation

  • Déroulé de séminaire

  • Pauses

  • Impératifs

  • ...

Poser ce cadre temporel permet aux participant.e.s de se projeter dans le temps et de purger leurs préoccupations individuelles : savoir quand ils vont pouvoir passer leur coup de fil à un client ou un proche, aller fumer ou manger.

I comme Interactions

Ici, il s'agit d'expliciter comment on souhaite travailler ensemble :

  • Règles de travail en groupe

  • Règles de communication

  • Aspects logistiques

Par exemple : > Accords de groupe : Non-jugement, ceux qui décident sont ceux qui sont présents. > Règles de communication : Parler en son nom ("je"), ne pas parler en simultané. > Aspects pratiques : chacun est libre et responsable des ses allers et venues (aller au toilette, sortir prendre l'air), les portables sont en mode silencieux.

Usage


J'apprécie cet outil autant en formation qu'en simple réunion. Il a l'avantage d'être simple et de pouvoir être décliné en fonction du niveau de détail dont vous avez besoin. Je l'utilise pour :

  • Préparer le cadre d'une réunion, d'un entretien ou d'un projet.

  • Formaliser ce cadre et passer un contrat avec moi-même ou le partager avec des collègues.

  • Expliciter ce cadre auprès de participants en inclusion d'une réunion ou d'un séminaire que j'anime.

  • Afficher le cadre de cette réunion pour que chacun l'ait à disposition et se l'approprie

  • Rappeler ce cadre facilement en cas de digression ou de remise en cause.


Bonne réunion!


Cécile Ribreau



Vous souhaitez recevoir ma newsletter ? Vous pouvez vous inscrire ici.


This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now